Consommation du CBD par l’inhalation : les différents modes

Le CBD est un excellent cannabinoïde qui propose nombre de propriétés médicinales et qui se différencie nettement du THC. Malgré que ces deux substances sont toutes extraites de la plante du chanvre indien, le CBD n’a aucune action négative sur le système nerveux central de façon néfaste tel que le THC. De plus, il n’est responsable d’aucun effet psychotique, sa consommation rime uniquement avec le bien. Il existe plusieurs manières de consommer le cannabidiol, dont la consommation par l’inhalation qui se décline également en plusieurs modes.

L’administration du CBD sous forme de cigarette

L’inhalation du CBD est un mécanisme qui produit systématiquement les actions bienfaisantes du CBD sur l’organisme du consommateur contrairement aux autres modes de consommation. Ainsi, il est possible d’administrer le CBD sous forme de cigarette et certaines personnes ont adopté ce mode. La consommation du cannabidiol sous forme de cigarette consiste à fumer un mélange de fleurs CBD avec du tabac. Cette pratique expose à plus de risques que d’avantages. Vous pouvez visiter ce site d'informations qui en apprends plus sur les effets de bien-être que procure le CBD.

La combustion de ce type de cannabinoïde sous forme de cigarette entraîne la production de plusieurs substances chimiques nocives et cancérigènes sur la santé (benzène, goudron, monoxyde de carbone…). Ce n’est donc pas une bonne méthode pour consommer du CBD, c’est même vivement déconseillé. Elle ne peut être utilisée sous aucun prétexte de réduction de risques pulmonaires ou de solution thérapeutique, car ce mode est exposé directement sans exception à tous les risques relatifs au tabagisme traditionnel.

La consommation du CBD sous forme de vapeur

L’inhalation du CBD peut également se faire sous forme de vapeur par le biais d’une cigarette électronique. Cette dernière est un dispositif constitué avec un réservoir et une batterie lithium qui alimente (courant électrique) une résistance jusqu’au chauffage de celle-ci. La résistance chauffée va maintenant transformer le e-liquide (mélange de CBD, glycol et glycérine) disponible dans le réservoir en vapeur.

Ainsi le consommateur peut consommer facilement cette vapeur au CBD par l’inhalation. Ce mécanisme n’est la source d’aucun danger néfaste sur l’organisme, car il y a absence de substances addictives, cancérigènes… et protège le système respiratoire du consommateur.